• Flux RSS
  • Contact
cliquez pour agrandir l'image

La rue Lamartine applaudit le personnel soignant…

 

et tous ceux qui ont continué à travailler pour nous permettre de vivre le confinement.

Les deux premiers soirs du confinement, seuls quelques applaudissements discrets résonnaient ! Mais très rapidement, après l’appel de la corne de brume et du cor de chasse à 20 heures, les voisins de la rue Lamartine ont répondu présents et ont applaudi avec ferveur le personnel soignant à partir de leur fenêtre ou de leur balcon.

Après 2/3 soirs, l’idée était venue de chanter pour continuer cette sympathique rencontre, ampli posé sur le balcon « On est bloqués- l’hymne du confinement » était devenu le tube du printemps et du confinement.

Très rapidement un chant ne nous suffisait plus ! Notre répertoire s’élargissait : « A nos héros du quotidien » par Soprano, « Ensemble » par les Frangines, « Et demain ? » par le Collectif et « Ils sauvent des vies » par Jean Jacques Goldmann.

De très nombreuses personnes venaient des rues voisines, soit pour chanter avec nous, soit tout simplement nous écouter et prendre un peu de bon temps et d’amitié.

Le déconfinement a été fêté dignement ensemble, tout en respectant la distanciation préconisée, puisque plusieurs des participants avaient eu leur anniversaire pendant cette période.

Ces soirées de rencontre chantante ont permis, loin de la course quotidienne, de marquer une pause solidaire, de partage et de prendre le temps de tisser de nouveaux liens toutes générations confondues.

Collectivement, il a même été suggéré d’organiser une fête des voisins, ne reste plus qu’à définir d’une date…


 

Retour haut de page